Après le réaménagement des mesures, une fédération des ONG en campagne contre le COVID-19

Satigui Koné, président de la FEDOCI (Crédit Ph.)

Le gouvernement ivoirien et le Conseil national de sécurité (Cns) ont procédé depuis le jeudi 14 mai 2020, au réaménagement des mesures de restriction dont l’objectif visait la réduction de la propagation du virus à COVID-19. Ces mesures sont principalement la ‘’levée de la mesure de fermeture des maquis et restaurants (…) étant entendu que les hôtels restent ouverts’’, du ‘’réaménagement des mesures de restriction de rassemblements de population, initialement plafonnées à 50 personnes, qui passent dorénavant à 200 personnes’’, la ‘’réouverture des établissements d’enseignement préscolaire, primaire, secondaire et supérieur à compter du lundi 25 mai 2020’’ et la ‘’la levée du couvre-feu’’.

Ces mesures levées dans le district d’Abidjan représentent une bouffée d’oxygène pour les investisseurs dans le secteur informel qui représente à lui seul autour de 80% de l’économie. Les activités vont reprendre certes, mais le souci de respect rigoureux des mesures barrières édictées par les autorités sanitaires animera-t-il les uns et les autres ? Déjà qu’avant le réaménagement desdits mesures, l’indiscipline avait cours. Pis, quand on sait qu’une certaine rumeur fait croire à l’inexistence du COVID-19. Il y a donc lieu pour les autorités de faire respecter les mesures barrières.

La Fédération des Ong de développement de Côte d’Ivoire (Fedoci), quant à elle, a décidé de jouer sa partition. Son président Satigui Koné est au front tant dans la sensibilisation physique des membres de la fédération que sur les plateformes. Sous le slogan : ‘’Chacun de nous doit prouver qu’il est responsable et éviter de jouer dans l’équipe de COVID-19’’, il est en campagne auprès des personnes qui pensent que le réaménagement des mesures équivaut à la disparition définitive du virus.

Il faut rappeler que la Fedoci regroupe près de 540 ONG et associations ivoiriennes constitué en octobre 2012. Ces ONG œuvrent dans de nombreux domaines d’activités tels que la santé, l’environnement, l’éducation, l’emploi, l’agriculture, et la cohésion sociale, avec pour objectif revendiqué, de contribuer au développement humain du pays. Ces différents ONG disséminées sur toute l’étendue du territoire constituent un relais pour sensibiliser les populations face au COVID-19.

Découvert en Côte d’Ivoire le 11 mars 2020, le COVID-19 a fait à ce jour, vendredi 15 mai 2020, 2017 cas confirmés, 942 personnes guéries et 24 décès. Cette montée fulgurante de la pandémie, pendant que les mesures de restriction étaient encore corsées, devrait interpeller les Ivoiriens. Au moment où lesdites mesures, notamment celles qui favorisent les contacts à travers les lieux de rassemblement, ont été levées.

Saint-Claver Oula

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *