Mot du Président

    SATIGUI Koné

    En décidant de la création de l’association que tu diriges, tu prenais déjà date avec l’histoire du développement de la Côte d’Ivoire, notre pays, notre beau pays qui nous appartient à titre égal. Le développement est un processus souvent lent et harassant. Très peu de personnes arrivent à avoir le courage de s’y engager.

La FEDOCI lance le prix Péléforo Gon Coulibaly pour la paix « Le lauréat ne saurait faire l’objet d’une quelconque discrimination fondée sur sa nationalité, sa religion, sa race, son sexe ou son âge ». Tel est l’article 3 du règlement général du prix Péléforo Gon Coulibaly pour la paix, dont le lancement a été fait par la Fédération des ONG de Développement de Côte d’Ivoire (FEDOCI) ce jeudi 10 mai à la salle de conférence du District d’Abidjan. « Ce prix vise à reconnaitre le mérite de celles ou ceux qui consacrent leurs énergies et leurs ressources à œuvrer à la promotion de la paix et de la culture de paix », a précisé Satigui Koné Président de la FEDOCI. Il ajoute que « si le Ivoiriens ont encore des doutes sur l’importance de la paix, ils savent tous, après les dix années de crises, ce que l’absence de paix représente en termes d’arrêt des activités et de dislocation du tissu social ». Le Prix Péléforo Gon Coulibaly pour la paix sera attribué chaque année, à une personnalité qui sera désignée par un comité de sept (7) membres issus des différentes corporations et cultes de Côte d’Ivoire. La FEDOCI ambitionne de voir le prix Péléforo Gon Coulibaly pour la paix devenir une référence de reconnaissance du mérite pour la Côte d’Ivoire et pour le monde. La première édition de la remise du prix est annoncée pour le 17 août à Abidjan. Toutes personnes ou institution installée en Côte d’Ivoire peut être lauréate du prix. Seulement, « Nul ne peut présenter sa propre candidature spontanée » stipule l’article 6 du règlement général du prix. Service Communication de la FEDOCI

telecharger


Publié le : 12/05/2018