Mot du Président

    SATIGUI Koné

    En décidant de la création de l’association que tu diriges, tu prenais déjà date avec l’histoire du développement de la Côte d’Ivoire, notre pays, notre beau pays qui nous appartient à titre égal. Le développement est un processus souvent lent et harassant. Très peu de personnes arrivent à avoir le courage de s’y engager.

Le consortium composé d’Aprelia, Fadiv, Fedoci et Initiative PHI a entrepris une série de rencontres avec les autorités ivoiriennes depuis le 25 octobre dernier. Il s’agit pour l’Association pour la Promotion des Ressources Educatives Libres Africaines (Aprelia), la Fédération des Associations de la Diaspora Ivoirienne (FADIV), la Fédération des ONG de développement de Côte d’Ivoire (FEDOCI) et d’Initiative PHI d’échanger avec les autorités de Côte d’Ivoire sur les nouvelles approches de financements des projets. Initiative PHI propose d’appuyer, dans le cadre du financement participatif ou « crowdfunding », les petits projets d’un montant maximum de 5000 Euros, les moyens projets de montants plus grands et les projets d’envergure très importante. La délégation a été reçue par le Ministre d’Etat, Ministre du Plan et du Développement. Elle a ensuite travaillé avec le ministère de l’Economie et des Finances, l’Assemblée des Régions et Districts de Côte d’Ivoire (ARDCI). L’ancien Premier Ministre Me Ahoussou Jeannot, Président de cette structure qui regroupe toutes les Régions et Districts du pays a exprimé son espoir de voir le projet profiter aux régions et districts de Côte d’Ivoire. L’UNESCO, par son premier responsable en Côte d’Ivoire, a longuement échangé avec le CAFFI (Consortium Aprelia, Fadiv, Fedoci, Initiative PHI). Les ministères techniques tels que l’Education Nationale, l’Enseignement Supérieur et la Recherche Scientifique, le Budget, le Tourisme ont travaillé avec la délégation pour faire des inputs ou des suggestions au sujet de l’initiative qui démarre dans les toutes prochaines semaines en Côte d’Ivoire.


Publié le : 30/01/2018